Février

Nous sommes encore en hiver, mais  ne nous y trompons pas… La végétation redémarre. Voici les premières belles.

La (ou le )  perce-neige (Galantus Nivalis) est comme son nom l’indique la « première  à pointer le bout de son nez », même s’il faut pour cela … percer la neige. Elle a la réputation d’annoncer la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps. Mais attention, la belle est toxique.

De multiples légendes sont associées à la perce-neige, notamment la pureté. On peut citer la poème de Robert Desnos :

Violette de la Chandeleur,
Perce, perce, perce-neige,
Annonces-tu la Chandeleur,
Le Soleil et son cortège
De chansons, de fruits, de fleurs ?
Perce, perce, perce-neige
A la Chandeleur


Le mimosa qui fait partie de la famille  des … acacias.  Le mimosa des  fleuristes (Acacia  dealbata) est un arbre ramené au XVIIIème d’ Australie. Fort bien acclimaté sur le pourtour méditerranéen et atlantique, il est devenu aujourd’hui une espèce invasive. Il fleurit de janvier à mars.

Il n’est pas à proprement parler une plante médicinale, il est plutôt toxique. Sauf ses fleurs que l’on consomme cristallisées ou confites. Elles ornaient autrefois les gâteaux. On peut en faire des sirops, des gelées, ou des bonbons… à condition de les préparer fraîches.  Mais la réputation du mimosa s’est faite sur son parfum et il a contribué à l’essor de la ville de Grasse.

Et si vous essayiez de fabriquer vos boules de mimosa cristallisées ?

Il vous faudra :

un œuf, du sucre en poudre, des fleurs de mimosa.

Mode opératoire :

1. Ramasser les fleurs fraîches le matin de préférence.
2. Préparer deux récipients : un, creux, avec de l’eau, le deuxième, plat, avec du sucre.
3. Laver les fleurs. Les laisser s’égoutter ou sécher un peu sur une grille.
4. Préchauffer le four à 120 °.
5. Préparer la plaque du four recouverte de papier sulfurisé.
6. Séparer le blanc du jaune ( on n’utilisera que le blanc). Le faire mousser légèrement avec un fouet.
7. Verser le sucre sur le récipient plat.
8. Tremper chaque fleur dans le blanc d’œuf, puis bien faire adhérer le sucre à la fleur. La poser ensuite sur la plaque de cuisson.
9. Faire cuire pendant 15 minutes en laissant la porte du four entrebâillée. (si vous disposez d’une pièce sèche et aérée, vous pouvez faire sécher les fleurs cristallisées sur une grille 2 à 3 jours à l’air libre.)

Ces fleurs cristallisées se rangent sur un lit de sucre, dans un récipient hermétique, à l’abri de l’humidité.

Important : la règle absolue est de ne jamais consommer les fleurs vendues par les fleuristes ou les jardineries, car elles ont subi des traitements qui les rendent impropres à la consommation.


Retour